Blog Web & Design

Comment optimiser son site pour le référencement ?

Illustration de l'article : Optimiser son site pour le référencement

Après ce qu’il ne faut pas faire en référencement, je vous propose aujourd’hui quelques pistes pour améliorer son référencement.

Pourquoi chercher à mieux se réferencer ?

Chaque jour l’algorithme de Google classe des milliards de page en fonction de leur pertinence et travailler son positionnement dans les moteurs de recherche (SEO) est une activité qu’il faut faire régulièrement.
C’est un suivi continu permettant de communiquer durablement en ligne en cherchant à avoir plus de visites sur son site et si possible des visites qualifiées.

Au sommaire de cet article :

Optimiser son contenu texte

Se concentrer sur le contenu textuel pour un texte accessible, attirant et bien agencé.

Avoir un texte lisible

Nous sommes tous un peu fainéants et lorsqu’il faut lire un long texte en général nous le lisons en diagonale.

Il est important d’avoir un texte décryptable facilement, avec un rythme changeant, des sections, des titres, des images, des citations, etc … Votre texte doit être visuellement contrasté, pensez à avoir un texte vivant, assez gros pour ne pas fatiguer les yeux.

N’hésitez-pas à mettre en gras des informations importantes qui accrochent le regard.

Avoir un contenu intéressant

Il faut savoir que sur Google Analytics, le temps passé sur la page est pris en compte pour classer la pertinance d’une page par rapport à une autre : avoir un contenu interessant.

L’un des principes de base pour avoir un bon référencement de son contenu est de penser avant tout à apporter une vraie information, une information intéressante.

Ainsi, une page avec du contenu bien rédigé captera par conséquent plus de temps de visiteur. Egalement, une page contenant une vidéo, si elle est en rapport avec le contenu, est une manière simple d’augmenter le temps passé par l’internaute sur votre page.

Respecter la hiérarchie des titres et des pages

La hiérarchie des titres

Je constate souvent chez les clients qui modifient eux-même leur contenu, une erreur récurrente faite dans le HTML qui n’est pas forcément visible à la relecture classique du texte.

Lorsqu’il faut rajouter des titres, certaines personnes ne se contentent que de le mettre en gras avec une balise Strong :

Or, même si visuellement le rendu peut être satisfaisant, il ne correspond pas à la sémantique normalement conseillée. En HTML les balises entourant les titres doivent se suivre de façon logique, en partant de H1 pour le grand titre, jsuqu’à H6 pour les plus petits.

Respecter la hierarchie des balises de titres et des sous titres est un point technique important puisqu’il touche directement à la logique de lecture.

La hiérarchie des pages

Avoir une hiérarchie de pages cohérente et logique est très apprécié par les moteurs de recherche. Dans l’idéal vous devriez prévoir la façon donc les pages sont liées entre elles au moment de la conception de l’arborescence.

Exemple de changement de contexte, ici la catégorie « Referencement SEO » peut avoir deux contextes, l’un dans les services, l’autres dans les références :

Exemple de changement de focus, ici la page de demande de devis peut être plus précise, en mettant en exergue la thématique du service :

Voici un aperçu du résultat Google pour ce genre de requête avec une URL logique :

Exemple de fil d'ariane
Exemple de fil d’ariane

Les menus de navigation et fils d’ariane

Tout comme la hiérarchie des pages, plusieurs éléments au sein du site doivent garder la même cohérence, ce qui permet au visiteur de bien comprendre l’endroit où il se trouve dans le site et la façon dont il va pouvoir d’un côté revenir en arrière dans l’arborescence, ou au contraire si il à le moyen d’affiner sa recherche d’informations.

L’ergonomie d’un site permet au visiteur de ne pas être perdu et le système du fil d’ariane, aussi appelées breadcrumbs ( morceaux de pain ), est une des manières de clarifier la navigation sur son site.

Des liens justifiés

Les liens doivent être utilisés pour lier des contenus internes de son site, mais aussi des contenus externes.

Bannissez les « Cliquez ici », qui n’apporte aucune information.

Au lieu de :
« Pour découvrir les photos, Cliquez ici »

préferez un texte clair et explicite au niveau du lien, par exemple :
« Je vous invite à découvrir les photos de cette soirée »

Optimiser ses images

Bien nommer les images

Tout comme l’URL d’une page (Le slug), vous pouvez renommer le fichier image en y incluant des mots clés.
C’est utile pour optenir des vitisites par la recherche par image de Google.
Attention, il faut renommer le fichier sans espace et sans accent, exemple
graphiste-freelance-paris.jpg

Les attributs ALT et TITLE

L’attribut ALT permet de prévoir un texte alternatif dans le ca où l’image n’est pas disponible.
L’attribut TITLE est optionnel mais permet plus d’accecbilité.
Si vous n’indiquez pas d’attribut ALT (même vide) à votre image, vous optiendrez un warning W3C.

Poid des images

Le poid en octets d’une image influe sur le temps de chargement hors le temps de chargement d’une page est un critère essentiel calculé par Google pour classer les sites.

Il est très important de veiller à optimiser le poid des images, il est parfois préférable de rogner sur la qualité en degradant un peu le rendu visuel pour gagner de nombreux précieux octets.

Décrire les images

Bien souvent vous pouvez accompagner votre image d’une description, et celà est souhaitable. Pensez à légender vos images afin d’apporter encore plus de clareté à votre contenu.

Optimiser la technique de son site

Une fois le contenu textuel et image un peu mieux optimisé vous pouvez regarder du côté du code. Malheuresement je ne vais pas tout détailler dans cet article, je vous propose pour le moment une liste.

Techniquement voici donc les points sur lesquels il est possible de jouer pour améliorer le référencement d’un site :

  • Réduire le temps de chargement.
  • Vérifier si le site est bien responsive.
  • Bien renseigner la balise Title et remplir la Meta Description.
  • Penser au sitemap XML.
  • Gérer les pages inexistantes (erreur 404).
  • Ne pas oublier les balises Open Graph.
  • La validité du code aux normes W3C.
  • La conformité WCAG pour l’accessibilité des textes.
  • Installer les balises Google Search Console, Bing Webmaster Tools.
  • Ajouter les balises author ( n’est plus pris en compte officiellement par Google ).
  • Avoir un favicon personnalisé.
  • Attention au fichier .htaccess

Pour aller plus loin dans le référencement

Les « Rich Snippets » de Google

Différentes techniques permettent de gagner des visites, gra^ce à la mise en place de contenus enrichis sur son site. Cela permet d’apporter des informations complémentaires grâce à du code spécifique à rajouter dans vos pages et d’avoir une meilleur visibilité sur Google.

Les réseaux sociaux

Le référencement se travaille aussi en dehors du site.
En partageant votre contenu sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook biensur, mais n’oubliez pas des réseaux plus spécifiques.

Image parbirgl et Gerd Altmann de Pixabay

Dernière mise à jour le Auteur : Thomas Dufranne

Repondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.